Qi-Gong

SANTÉ & BIEN-ÊTRE

Le Qi gong repose une tradition chinoise de plus de cinq mille ans. prononcé tchikong, il signifie maitrise de l’énergie ou travail du souffle. Cet art énergétique chinois s’est développé sous l’influence du courant philosophique taoïste, dont les textes fondateurs, écrits entre le VIè et le IVè siècle avant J-C., sont le Tao-Te-King (Livre de la  Voie et la Vertu) de Lao Tseu et des écrits de Tchouang Tseu. Il a été aussi été influencé par le bouddhisme et le confucianisme. Lié à la Médecine traditionnelle chinoise, il harmonise et rétablit les énergies vitales. il permet d’assurer la longévité par la maitrise du souffle et de l’énergie. Il se pratique très souvent au rythme des saisons et permet de retrouver l’harmonie corps-esprit. Il redonne confiance et exploite consciemment le moment présent, le flow-.

 

 

banniere

 

 

 

Son action se déroule en 3 phases: d’abord physique à travers des exercices d’étirements, contractions et relachement des muscles, en statique (posture de l arbre) ou en mouvement, puis énergétique par le travail de l’esprit. Il se pratique pratique essentiellement debout mais aussi adapté (assis), par des gestes lents, doux, progressifs et répétitifs. Les mouvements sont circulaires ou en torsion afin de stimuler la circulation de l’énergie (Qi). Il existe différentes écoles de Qi gong où l’on passe de postures statiques pour favoriser l’enracinement et le recentrage psychique à des enchainements variés jusqu’à l’imitation des animaux. Chaque séquence de gestes se réalise bilatéralement. Les automassages, technique de pression, d’effleurement (do in), stimulent des zones du corps, générent détente et bien-être tout en développant le schéma corporel.Son lien avec la Médecine Traditionnelle Chinoise fait qu’il  a un aspect therapeutique. Il agit sur l’énergie (le Qi) qui circule dans le corps et principalement dans les méridiens selon les caractéristiques de la théorie du yinyang et des les_5_éléments….

banniere

Son apport et ses vertus sont considérables. Il permet d’entretenir et d’améliorer sa condition physique, de se maintenir en bonne santé. Il renforce le système immunitaire et ralentit le vieillissement. Selon les exercices pratiqués, il renforce les muscles, les os. Les déplacements exercent l’orientation du corps dans l’espace. Les enchainements de mouvements délient les articulations et entretiennent la souplesse. Il agit sur la gestion du stress, les problèmes d’insomnies etc. Le Qi gong est un art hygiéniste permettant tout simplement de préserver la santé. Il permet d’entretenir la concentration et la mémoire par la répétition des mêmes gestes. Le maintien des postures renforce le contrôle de l’équilibre statique. La respiration active et consciente qui les accompagne permet une oxigénation optimum tonifiante mais également relaxante. L’action des exercices s’étend du domaine du corps à celui de l’esprit car même si le geste est impossible, la pensée peut se mobiliser.

La diversité  des exercices convient au plus grand nombre. on peut commencer le Qi gong très jeune et continuer jusqu’à un âge très avancé. le pratiquant adapte les exercices à son potentiel physique et physiologique.

Le Qi Gong est reconnu par le Ministère des sports (diplôme d’état DEJEPS arts énergétiques chinois) et par l’Académie Nationale de Médecine                      ( rapport2013qigong-taichi). Sa reconnaissance officielle lui a ouvert de nouveaux horizons en tant qu’activité psycho-corporelle, dans les institutions, les maisons de retraite, les hôpitaux, les centres de rééducation, en partenariat avec les médecins, pour des pathologies plus ou moins lourdes allant du cancer, à la maladie de Parkinson, aux problèmes de lombalgies chroniques, de l’obésité, de l’addiction etc.

Thierry Sobrecases, Professeur de Qi gong D.E.
Spécialiste en Qi gong adapté en milieu hospitalier

Les commentaires sont fermés