Aspects philosophique

LE TAO
Principe d’harmonie

Le tao signifie la voie, la méthode. le yin et le yang demeure l’essence même de la philosophie du tao. L’interdépendance des forces yin et yang nous amène à cette notion d’équilibre dans lequel les forces opposées font parti d’une même réalité.

L’ART ET LE TAO

La loi universelle du changement par l’interaction du yin et du yang entraîne avec elle celle de la réversibilité. Le tao est immuable, absolument pur, mais dans le monde de la dualité, un bien peut devenir un mal et un mal un bien. Chaque élément croît jusqu’à son apogée puis décline, révélant au fur et à mesure son opposé. Il n’y arien qui soit absolu dans le monde phénoménal. La philosophie ne doit pas rester mental mais doit au contraire se développer au plus profond de notre corps et de notre âme. L’occident à dénaturé ce principe en l’intellectualisant. L’esprit oriental ne s’est jamais complu dans les sphères de la précision du langage, par contre si chère à la mentalité scientifique de l’occident, qui aime à voir toutes choses clairement étiquetées et enfermées dans les limites de la prison mentale.
Considérons l’art comme une manifestation culturelle qui concerne l’orientation vers le sens et la valeur de la vie. Partant du sentiment religieux (religiosité), il suit le chemin qui le conduit à la philosophie. En Chine, l’art n’était pas considéré comme une matière dont on pouvait faire un métier mais comme se confondant avec la vie.

Tao te king

Psychanalyse et Taoïsme par Genevieve Gancet 

Les commentaires sont fermés